Alors que plus de trois milliards d’individus sont en confinement, il est fondamental de réfléchir sur le monde qui arrive et anticiper ses transformations.

Dans ce contexte, le laboratoire marketing de Paris School of Luxury – business school spécialisée dans le luxe, la mode et la beauté, école du groupe MediaSchool -, dirigé par Eric Briones et ses étudiants, lance « L’Observatoire du monde qui arrive ».

Ce podcast vidéo bimensuel a pour mission de détecter les signaux faibles du monde post Coronavirus mais aussi de vous offrir une veille internationale : magazine, journaux, étude, réseaux sociaux…

L’ambition de ce programme ? Livrer des clés d’analyse d’un nouveau monde, du comportement des marques et, au-delà, de la transformation profonde qui influencera toutes les sphères de nos vies.

Notre monde change !

Dans ce premier numéro, « L’Observatoire du Monde qui Arrive » détecte – entre autres – trois signaux faibles à intégrer :

L’Inimaginable devenu Réalité

Une montée en puissance de la culture scientifique des français, la critique intérieure du pouvoir chinois et la surveillance par mobile salvatrice.

Le Branding à l’heure de la Pandémie aka « Le Pandemic Branding »

De LVMH à Tinder, en passant par les DNVB beauté, les marques mettent en pause leurs intérêts économiques immédiats pour soutenir le consommateur et lutter contre la pandémie.

Les Tribus de consommateurs Post Covid-19

Elles se nomment : « The neo sprezzatura », « The survivalist consumer », « The powerful non buyer » et « The westworldian ». Chacune d’elles transforme la façon de consommer… allant même jusqu’à une dé-consommation radicale.

Découvrez dès à présent le premier épisode :