Publié en mars 2016 en France par les éditions Dunod, le livre Luxe et digital, dirigé par Eric Briones, directeur des études chez Paris School of Luxury, est désormais disponible en Chine.

Toujours au fait des nouvelles tendances et des actualités du luxe, il fallait bien un livre pour résumer le fruit des réflexions d’Eric Briones, co-fondateur de Paris School of Luxury. C’est ainsi, qu’à la demande des éditions Dunod, celui que l’on surnomme Darkplanneur s’est transformé en chef d’orchestre pour diriger l’ouvrage Luxe et Digital. L’objectif ?

Faire le point sur toutes les facettes du luxe à l’ère post-digital. Le livre prend alors le contre-pied du discours de l’époque qui désignait le luxe comme un secteur en retard et qui subit la digitalisation. « Au contraire, le luxe a pris son temps pour inventer une nouvelle écriture vers une digitalisation singulière », résume Eric Briones.

A travers une dizaine de chapitres, l’ouvrage fait intervenir de nombreux experts du luxe : Manuel Diaz (Emakina) s’exprime ainsi sur l’expérience, tandis qu’Adeline Amiel Donat (Hermès) analyse de son côté comment les influenceurs se sont transformés en véritables agences de communication et Pierre Kalaijian, directeur de Paris School of Luxury, partage son expertise sur la formation.

Deux ans après la sortie de la version française, l’ouvrage de référence est publié en version chinoise. Une première traduction « logique » selon Eric Briones qui considère que « s’il y a bien une marque qui a parfaitement compris le luxe digital, c’est bien Alibaba », le géant chinois.