Alors que la planète se retrouve menacée par le COVID-19, il est plus que jamais fondamental de réfléchir sur le monde qui arrive et anticiper les mutations qui l’accompagneront.

Dans ce contexte, le laboratoire marketing de Paris School of Luxury – business school spécialisée dans le luxe, la mode et la beauté, école du groupe MediaSchool -, dirigé par Eric Briones et ses étudiants, lance « L’Observatoire du monde qui arrive ».

Ce podcast vidéo bimensuel a pour mission de détecter les signaux faibles du monde post Coronavirus mais aussi de vous offrir une veille internationale : magazine, journaux, étude, réseaux sociaux… L’ambition de ce programme ? Livrer des clés d’analyse d’un nouveau monde, du comportement des marques et, au-delà, de la transformation profonde qui influencera toutes les sphères de nos vies.

La Résilience en ligne de mire.

Dans ce deuxième numéro, un mouvement se détache. Comme bien d’autres secteurs, le luxe est confronté à la pire année de son histoire moderne. Pragmatique, il rentre en résilience préparant ainsi son rebond pour l’année 2021.

  • La Résilience en protégeant ses collaborateurs et son réseau de distribution
  • La Résilience en stimulant la créativité et la curiosité de ses publics en temps de confinement
  • La Résilience en adoptant une économie de l’efficience, porteuse d’un vent de rigueur
  • La Résilience en ne cédant pas à la contagion des promotions, si destructrice pour la valeur perçue des marques
  • La Résilience en suivant le chemin tracé par Giorgio Armani, celui du ralentissement contre les rythmes fous empruntés à la Fast Fashion et surtout celui de la solidarité sectorielle
  • La Résilience en faisant vœux d’humilité, de discrétion, de générosité culturelle face à un nouveau monde, qui ressemble à une page blanche, « the Age of Amateur » comme l’a révélé Lidewij Edelkoort.

Découvrez dès à présent le second épisode de« L’Observatoire du Monde qui Arrive » :